Soyez informés des nouveaux articles, abonnez-vous !

Ne manquez aucune actualité ! Aucune publicité.

LE BLOG

Comment transférer le siège social de votre entreprise en trois étapes

Mis à jour : 23 août 2019

#transfert #siege #creationentrepriseworkingrolls


Le siège social d'une entreprise ou d'une société civile correspond à l'adresse de sa direction effective qui peut différer du lieu d'exploitation ou de production. Il est fixé dans les statuts de la société et permet de déterminer la nationalité de la société et la loi qui lui est applicable et les tribunaux territorialement compétents dont elle dépend. Tout transfert de siège social nécessite des démarches. Retour sur les trois étapes à respecter.

Le siège social peut être installé soit :

  • Au domicile du représentant légal de la société ou dans un local commercial (que la société en soit propriétaire, locataire ou éventuellement sous-locataire),

  • Dans des locaux loués en commun par plusieurs entreprises (avec un contrat de domiciliation),

  • Ou occupés en commun par plusieurs entreprises (exclusivement entre société mère et filiale

1ère étape : modifier les statuts de l'entreprise

Le déménagement du siège social constitue une modification statutaire de l'entreprise, car il conduit à modifier l'adresse du siège figurant aux statuts. Cette modification statutaire doit résulter d'une décision préalable prise par les organes de la société détenant le pouvoir.

SARL Dans une société à responsabilité limitée (SARL), le transfert du siège social peut être décidé par le gérant, sous réserve de faire ratifier sa décision par les associés représentant plus de la moitié des parts sociales, quel que soit le lieu du nouveau siège.

SA Dans la société anonyme (SA), le conseil d'administration ou le conseil de surveillance peuvent décider du transfert de siège dans le même département ou dans un département limitrophe, sous réserve de sa ratification par l'assemblée générale ordinaire. Le transfert de siège en un autre lieu relève de l'assemblée générale extraordinaire. SAS Au sein de la société par actions simplifiée (SAS), la loi n'impose aucune décision collective. Ce sont les statuts, établis à la création de la société, qui déterminent l'organe compétent. Lequel peut être, par exemple, la présidence ou tout autre organe créé par les statuts. Seule la transformation en une société d'une autre forme doit être prise collectivement par les associés.

Société civile Pour toute société civile (société civile immobilière-SCI, société civile professionnelle-SCP, société civile de moyens-SCM, société civile de construction-vente, coopérative d'utilisation de matériel agricole-CUMA, groupement forestier ou foncier agricole non exploitant), le changement de siège social doit être voté à la majorité par l'assemblée générale extraordinaire des associés de la société civile, comme cela est prévu dans les statuts. Sans disposition dans les statuts, les décisions qui dépassent les pouvoirs du gérant sont adoptées à l'unanimité des associés.

2ième étape : Publier un avis de modification dans un journal d'annonces légales

La société dispose d'un mois à partir de l'acte modificatif (par exemple, le procès-verbal de l'assemblée générale qui a pris la décision) pour publier un avis de modification dans un journal d'annonces légales (JAL) indiquant le nouveau et l'ancien lieu du siège social : - si le ressort du tribunal de commerce est inchangé, l'avis doit être inséré dans un journal d'annonces légales du lieu du siège social, - si le ressort est différent, 2 avis doivent être publiés (le premier dans le journal d'annonces légales du lieu de départ, le second dans le journal du lieu d'arrivée du siège social). Les mentions obligatoires dans l'avis de transfert de siège d'une société dans le ressort d'un autre tribunal, varient selon que la société est commerciale ou non. Si le transfert de siège concerne une société titulaire d'un agrément ou d'une autorisation délivrée par une autorité de contrôle pour l'exercice de son activité réglementée, le diplôme, l'agrément ou l'autorisation d'exercice doivent être joints au dossier. Le cas échéant, cette autorisation doit être modifiée auprès de la nouvelle autorité compétente territorialement.

3ième étape : Déclarer la modification des statuts auprès du CFE

La modification statutaire doit ensuite être déclarée auprès du centre de formalités des entreprises (CFE), ou du greffe du tribunal de commerce dont dépend territorialement le nouveau siège social. Pour être enregistré, l'acte modificatif (comportant la décision de transfert de siège) doit être accompagné : • d'un exemplaire de l'acte ayant décidé le transfert du siège social, certifié conforme par le représentant légal, • d'un exemplaire des statuts mis à jour, daté et certifié conforme à l'original par le représentant légal, • du formulaire M2 pour une personne morale ou P2 pour une personne physique, • d'un justificatif de jouissance des nouveaux locaux : titre de propriété, contrat de bail, factures d'électricité... • de l'attestation de parution ou de l'avis paru dans un journal d'annonces légales, • d'un pouvoir en original du représentant légal s'il n'a pas signé lui-même les formulaires.


Accédez facilement à tous nos services et tous vos documents

avec notre application sécurisée MyWorkingRolls Pocket

MyWorkingRolls

Pocket

TM

L'application mobile gratuite

myworkingrolls pocket.png

Besoin de plus 

d'informations ?

Visitez l'un de nos Business resort 

Une question ?

Une réponse !

Créer un compte

et se lancer

© 2005 - 2020 - Working Rolls™ -  Marque déposée 18 4 503 432  Tous droits déposés. 

Conditions générales d'utilisation  │ Mentions légales  Gestion des cookies Politique en terme de confidentialité - RGPD

logo-Printybox

V2.99.99.23