Soyez informés des nouveaux articles, abonnez-vous !

Ne manquez aucune actualité ! Aucune publicité.

LE BLOG

Créer son entreprise : les 10 erreurs à commettre pour se planter en beauté

Mis à jour : 9 déc. 2019


#créersonentreprise #entrepreneur #statutjuridique #working_rolls #seplanterenbeauté


Contrairement à ce que l’on peut croire, créer son entreprise en France n’est toujours si compliqué. En effet, en 2018, la France a recensé près de 700.000 nouvelles entreprises. Une tendance qui continue sa progression en 2019 et qui touche plus ou moins tous les secteurs d'activité. Si la marche à suivre est relativement simple, il y a certaines erreurs à faire si vous souhaitez vous plantez en beauté !


1 │ Précipitez-vous !


Prudence et remise en question ? Oubliez ! C'est vrai, l'envie de réaliser votre projet vous chatouille depuis trop longtemps ! Alors, survolez toutes les étapes de création qui exigent du temps et de la réflexion. Bâclez toutes les étapes listées ci-dessous et mettez toutes les chances de votre côté pour échouer avec panache. Chaque pierre que vous ne poserez pas avec intelligence et vigilance, garantira la fragilité de votre édifice.


2 │ Négligez votre business plan !


Cette démarche, bien que fastidieuse, est IN-CON-TOUR-NABLE. Le business plan résume par écrit toutes vos idées et le fonctionnement de votre future structure. En d’autres termes, la rédaction d’un tel document, vous permet de juger la cohérence de votre projet. Il peut être nécessaire de le rédiger sans quoi vous pourriez avoir de mauvaises surprises. Il est, par ailleurs, conseillé de le mettre à jour chaque année afin de faire le point sur vos objectifs. Mais si votre projet est effectivement d'échouer, vous devez sauter cette étape !


3 │ Ne pas faites pas d’études de marché !


L’étude de marché permet de juger la pertinence du produit ou du service que vous proposez. Les différentes informations collectées par cette étude, tiennent compte de l’environnement dans lequel vous souhaitez vous développer, des concurrents et des caractéristiques de la cible visée. Cette observation vous permettra de bien connaître votre marché. Vous pourrez ainsi proposer un produit adapté aux besoins/aux attentes de votre cible. C’est à ce stade que l’on évalue la rentabilité d’un projet ! En conclusion, c'est une étape peu utile, n'est-ce pas ?


4 │ Négligez le prévisionnel financier !


Le prévisionnel financier vous permet de déterminer les ressources et besoins nécessaires à la survie de votre structure. Vous devez inclure dans votre dossier, un compte de résultats, un plan de financement et un prévisionnel de trésorerie. Vos prévisions doivent d’être réalistes puisque vous devrez justifier vos chiffres auprès d’un banquier. Cette étape doit donc être rigoureusement réalisée. Si tel est le cas, ce document vous permettra de suivre l’évolution de votre entreprise. Mais rassurez-vous, il est évident que vous n'en aurez pas besoin !


5 │ Trompez-vous de statut juridique !


S.A.R.L., S.A.S., S.A.S.U., société individuelle… De nombreux statuts juridiques existent et il n’est pas évident de trouver celui qui vous correspond. Le choix de la forme juridique de votre entreprise aura un impact direct sur le régime de sécurité sociale, l’imposition des bénéfices professionnels, l’étendue de vos responsabilités et le fonctionnement juridique de votre entreprise. Vous devez donc bien avoir à l’esprit la nature de votre activité, le montant du capital que vous souhaitez investir et le nombre d’associés.

Pour vous planter, nous vous conseillons de vous rapprocher d’un seul expert-comptable ou d’un unique conseiller en création d’entreprise. Mais dans le cas contraire, ne prenez pas pour argent comptant un seul avis, même s'il vous semble pertinent sur le moment.


6 │ Associez-vous à la/les mauvaises personnes !


Ne pas se lancer seul dans une telle aventure est rassurant. Encore faut-il trouver le ou la partenaire idéal-e qui apportera tout le soutien nécessaire à la réussite de l’entreprise. En effet, il n’est pas rare que deux collaborateurs, à force de conflits, finissent par se désolidariser mettant ainsi l’avenir de la société en péril. Si votre objectif est de rater toutes vos démarches, choisissez une personne qui ne comprend pas vos besoins et ne partage surtout pas votre vision de l’entrepreneuriat. Votre échec sera un véritable succès !


7 │ Embauchez trop tôt et/ou définissez mal le profil du poste !


Face à la montagne de travail et de stress, on peut être tenté de recruter une ou deux personnes pour nous épauler. Pourtant, il peut être dangereux de recruter trop tôt. Quelques années après la création de votre entreprise, quand l’opportunité d’embaucher en toute sécurité se présentera, n’hésitez pas à définir vos besoins, notamment en matière de temps de travail et le type de poste que vous souhaitez proposer. Avez-vous besoin d’un-e salarié-e à plein temps ou seulement à temps partiel ?

Pour vous mettre des bâtons dans les roues, embauchez sans prendre le temps d'expliquer le concept et vos objectifs à vos futurs collaborateurs. Il est important de s’assurer que vos futur-es salarié-es ne sont pas sur la même longueur d’onde que vous.


8 │ Négligez l’importance du marketing et de la communication !


Vous avez eu l’idée du siècle et pourtant, personne n’en parle ? Le bouche-à-oreille ne suffit pas toujours. L’art de la communication n’est pas à prendre à la légère. Il s’inscrit dans la stratégie de votre entreprise pour assurer son développement. Pour échouer, ne changez rien ! Et si par mésaventure, vous communiquez autour de votre projet, ne soyez ni clair ni percutant. Évidemment, construire un plan marketing ambitieux n'est pas à envisager.


9 │ Isolez-vous !


Échange, accompagnement, soutiens... ça n'est pas pour vous ! Restez seul face à vos difficultés et ne vous tournez surtout pas vers les experts qui vous accompagnent ou d'autres auto-entrepreneurs. Ils risqueraient bien de vous aider et de vous empêcher d'échouer ! Louer un bureau dans un espace de coworking risquerait de ne vous apporter que du positif. Enfermez-vous plutôt dans un quotidien morose pour échouer en toute tranquillité.


10 │ Ne vous accordez surtout pas de pause !


Il est évident que pour créer sa propre boite, il faut faire preuve d’une grande discipline. Il est donc aisé de tomber dans le piège du surmenage. Mais attention, travailler dur ne signifie pas travailler sans relâche. Le secret est de bien s'organiser. Mais pour ceux qui souhaite échouer, ne soyez pas bienveillant envers vous-même. Ne croyez pas en vous et n'accordez aucun moment de répit à votre cerveau en surchauffe. Devenez un véritable tortionnaire et vous vous planterez avec succès !


Désormais, vous possédez toutes les clés pour ne pas réussir votre projet de création d’entreprise. Félicitations ;)


© Working Rolls


Cet article vous a-t-il été utile ? N'hésitez pas à laisser votre commentaire :)


Accédez facilement à tous nos services et tous vos documents

avec notre application sécurisée MyWorkingRolls Pocket

MyWorkingRolls

Pocket

TM

L'application mobile gratuite

myworkingrolls pocket.png

Besoin de plus 

d'informations ?

Visitez l'un de nos Business resort 

Une question ?

Une réponse !

Créer un compte

et se lancer

© 2005 - 2020 - Working Rolls™ -  Marque déposée 18 4 503 432  Tous droits déposés. 

Conditions générales d'utilisation  │ Mentions légales  Gestion des cookies Politique en terme de confidentialité - RGPD

logo-Printybox

V2.99.99.23